LE COMITÉ DE SCIENCE-FICTION (CSF)

Un projet participatif pour imaginer la transition écologique

CSF, SAISON 2 (2019)

Pour sa deuxième saison, le Comité de science-fiction (CSF) de SU-ITE s’attache à concevoir les avenirs de l’alimentation.

La sphère politique autant que la société s’emparent de la question alimentaire avec un vif intérêt. De la même manière, cette question est traitée par des champs des sciences de la vie et de l’environnement (écologie, agronomie, biologie), des sciences humaines et sociales (sociologie, anthropologie, histoire, géopolitique, aménagement de l’espace), autant que par des domaines appliqués (agriculture, cuisine, commerce).

Cette construction collective explorera cinq modalités d’expression :
– des ateliers d’écriture… imaginer et décrire le monde, des récits d’histoires dans ce monde
– un forum-fiction… espace de co-création des auteurs et autrices, en interaction avec le collectif Zanzibar
– des ateliers corporels… théâtre et théâtre forum
– un séminaire scientifique… pour ancrer le monde imaginaire dans un réalisme scientifique
– des ateliers de création graphique… pour mettre en scène le monde et les histoires qui s’y passent

Les productions de cette saison pourront être mises en lumière en partenariat avec le Musée de l’Homme, dans le cadre de l’exposition temporaire « Alimentations » qui s’y tiendra à partir de l’automne 2019.

OBJECTIFS DU CSF

Le CSF a pour objectif d’inventer des mondes futurs (désirables ou non) qui s’appuient à la foissur les connaissances scientifiques contemporaines et des modalités d’expression plurielles.En retour, ces mondes imaginaires posent des questions (à la recherche et aux citoyen.ne.s) sur celui dans lequel nous évoluons.
Les récits qui décrivent ce monde sont construits par des étudiant.e.s de tous horizons disciplinaires et sans seuil ou limite d’avancement dans l’enseignement supérieur.

ANIMATION DU CSF

Le CSF est animé par un groupe de pilotage coordonné par Anne-Caroline Prévot et Sabine Bognon et par des professionnels de l’animation et de la production artistique.

Groupe de pilotage
Anne-Caroline Prévot, Sabine Bognon, Laurence Eymard, Denis Couvet, Jean-Jacques Perrier (ITE), Véronique Atger, Yves Figueiredo (SU), Frédérique Chlous, Christophe Lavelle, Hugo Sturna (MNHN), Camille Noize (Musée de l’Homme), Joffrey Lavigne (Sciences Po).

Professionnels associés
Anne Berchon, CoTéAct structure animatrice de théâtre-forum
Léo Henry, auteur de science-fiction et membre du collectif Zanzibar
Grégoire Moulin-Morabito, architecte et scénographe

PHASE PILOTE DU CSF (Février-juin 2018)

Cette phase pilote a été mise en œuvre avec un petit groupe d’étudiants de Sorbonne Université, volontaires et interdisciplinaires.

Pour cette phase pilote, le thème choisi était Vers un retour de la biodiversité en ville.

1. Identification et caractérisation des contraintes scientifiques et techniques de départ aux récits de science-fiction

– Séminaire (une demi-journée) sur le thème, avec des interventions courtes de spécialistes du domaine, qui permettront d’identifier les verrous scientifiques, techniques et sociaux concernant le retour de la biodiversité en ville. Le séminaire est ouvert à tous les personnels de SU-ITE.
– Séance de travail des étudiants du CSF (une demi-journée), pour faire la synthèse de ce séminaire, et répartir les questions sur lesquelles approfondir leurs recherches, de façon à écrire un état de l’art de l’enjeu retour de la biodiversité en ville.
– Restitution de l’état de l’art (une demi-journée), en présence des professionnels accompagnateurs.

2. Écriture et publication de récits de science-fiction

– Ateliers d’écriture pour un groupe de 10 étudiants : à partir de cet état de l’art, le groupe se réunira deux ou trois fois (sessions de 1 journée) pour écrire un ou des récits de SF. Il sera accompagné de Laurent Kloetzer, auteur de SF professionnel (http://www.zanzibar.zone), qui leur apportera les codes de la SF.
– Écriture d’une nouvelle de SF par Laurent Kloetzer sur ce thème.
– Publications de ces nouvelles. Les récits créés ne se concentreront pas forcément sur la transition écologique en tant que telle, mais sur un monde issu de cette transition.

3. Mise en débat de ces récits par le théâtre-forum
– Création et répétition d’une ou plusieurs saynètes de théâtre-forum pour un autre groupe de 10 étudiants, à partir des récits de SF avec l’aide d’une professionnelle, Anne Berchon, formatrice et facilitatrice (CoTéAct, www.coteact.com). Le groupe se réunira deux ou trois fois (sessions de 1 journée) pour co-construire et mettre en scène les saynètes.
– Présentation des saynètes et mise en débat (théâtre-forum) dans une ou deux séances du séminaire SU-ITE. Les débats auront l’objectif de faire émerger des questions de recherche pour l’institut.
– Animation (éventuellement) d’une séance de théâtre-forum devant un public non scientifique, dans un objectif d’échanges entre recherche et société.

4. Évaluation de la phase pilote
Le groupe de pilotage, aidé par un étudiant en stage (stagiaire 2), effectue une évaluation de ce travail, en fonction des trois objectifs fixés pour la mise en œuvre d’une telle initiative originale. Une partie de ce document sera constituée de la formalisation de nouvelles questions de recherche, le cas échéant.

Comment s’inscrire ?
Vous êtes intéressé(e) ? Merci d’envoyer un mail aux personnes ci-dessous, avec une lettre vous présentant et expliquant ce qui vous a motivé pour participer à ce CSF.

anne-caroline.prevot[at]mnhn.fr

sabine.bognon[at]mnhn.fr