06 Déc 2017

Mieux utiliser les ressources naturelles

Selon un rapport du Panel international des ressources à l’Assemblée des Nations unies pour l’environnement, l’utilisation des ressources matérielles devrait être en 2017 trois fois supérieure à celle de 1970, et dix fois supérieure dans les pays à haut revenu que dans les pays à faible revenu. L’extraction et l’utilisation de ces ressources – biomasse (bois et cultures, énergie, matériaux végétaux), carburants fossiles (charbon, gaz et pétrole), métaux (fer, aluminium, cuivre…) et minéraux non métalliques (sables, graviers, calcaires…) – ont de fortes répercussions environnementales et sanitaires : consommation d’eau et d’énergie, pollutions, émission de gaz à effet de serre, destruction d’habitats, érosion des sols, etc.

Extraction globale de ressources naturelles de 1970 à 2017, en million de tonnes.
En vert : biomasse ; bleu : carburants fossiles ; jaune : métaux ; bleu clair : minéraux non métalliques
© United Nations Environment Programme, 2017

 

Selon le rapport, la modélisation des effets économiques et environnementaux conjugués que seraient susceptibles d’avoir des politiques ambitieuses en matière d’efficacité des ressources et de réduction des gaz à effet de serre montre qu’il serait possible de faire baisser les besoins en ressources au niveau mondial d’environ un quart d’ici 2050, tout en entraînant une croissance économique de 3 à 5 % supérieure à la tendance actuelle.

IRP (2017). Assessing global resource use: A systems approach to resource efficiency and pollution reduction. A Report of the International Resource Panel. United Nations Environment Programme. Nairobi, Kenya.

Rapport complet

Photo Sebastian Pichler/Unsplash