Séminaire De l’accès à l’énergie à son appropriation

JEUDI 12 AVRIL, 17h-19h30,
Salle de conférences de l’UFR TEB (Terre, Environnement, Biodiversité)
Couloir 46-56, 2eme étage
Campus Pierre et Marie Curie
Place Jussieu
75005 Paris

 

Ouvert à tous

Pour vous inscrire

communication@su-ite.eu

Près de 20 % de la population mondiale n’a pas accès à l’électricité et à des moyens de combustion modernes. Cette inégalité a d’importantes répercussions négatives sur la santé, l’éducation, la sécurité alimentaire, la communication, les emplois, l’égalité hommes-femmes et l’environnement. Quels sont les programmes en cours pour renverser la vapeur ? Le développement des énergies renouvelables est-il toujours approprié compte tenu de ses coûts, et à quelles conditions ? Dans les pays industrialisés, une certaine démocratisation de l’accès à la production d’électricité se développe via l’autoconsommation, des projets éoliens participatifs ou des « centrales solaires citoyennes ». Quelle peut être la part de ces initiatives dans la production et la transition énergétiques ?

  • Christian Simon, Laboratoire PHENIX (UMR 8234) et FabLab Sorbonne Université
    Du besoin d’électricité non carbonée aux modes de production et d’économie d’énergie
  • Arouna Darga, spécialiste de l’énergie solaire photovoltaïque, enseignant-chercheur, Sorbonne Université, Polytech Sorbonne, Laboratoire de génie électrique et électronique de Paris (GeePs), Président de l’association Eau Fil Du Soleil, représentant national de l’ONG ANSOLE (African Network for Solar Energy)
    L’accès à l’énergie solaire dans les pays en développement
  • Justine Peullemeulle, Energie Partagée
    Quels sont les chemins de l’appropriation sociale des EnR ?

Photo
Inauguration d’un centre de production photovoltaïque par la communauté de Wedmore dans le Sommerset, en 2013
Crédit : www.cse.org.uk